• Par Macaronette

     

    un conseil, vas y tu va te marrer du début à la fin !! 

     

    bises

    Par titanique      le 14/10/2013 à 21:10     Voir mon blog !  

     

    Hello Annick!

     

    J'ai vu la présentation de ce film à la télé et en effet, cela avait l'air très drôlle.... Avec Dany Boon et Valérie Bonneton, on ne peut que s'amuser. J'adore Valérie Bonneton dans "Fais pas ci, fais pas ça"....

    Bisous.

    Françoise.

    Par laguillaumette      le 14/10/2013 à 22:35     Voir mon blog !  

     

    j'ai promis

     

    à mon petit fils de l'emmener samedi après-midi. J'avais vu la bande annonce dans vivement dimanche prochain elle m'avais plu. 

    Bises

    Par campagneetmer      le 14/10/2013 à 23:35     Voir mon blog !  

     

    j'ai pensé a toi tita

     

    ma petite voisinne vient de me proposer des places de cinéma gratos; mais th déteste aller dans les salles de cinéma a cause du vacarme insoutenable fait par la musique, et moi je ne supporte pas d'être enfermée assise a ne rien faire, je m'endors ..... alors...... pas de cinoche pour nous ..... bizoux

    Par lesdelicesdelahague      le 15/10/2013 à 13:31     Voir mon blog !  

     

    coucou

     

    si le film passe chez moi , j'irai le voir j'aime bien dany boon il me fait rire

    Par chezmamygigi      le 15/10/2013 à 17:57     Voir mon blog !  

     

    Coucou Annick

     

    Vous avez du passer une bonne soirée. Bises. Sylvie.

    Par lesbonsrestaurants      le 15/10/2013 à 18:09     Voir mon blog !  

     

    bonsoir Annick

     

    ce film a bonne presse et fera sûrement bien des heureux !

    bisous

    Françoise

    Par grainedesucre      le 15/10/2013 à 19:03     Voir mon blog !  


    2 commentaires
  • La vidéo du bétisier du film séduit de nombreux internautes et relance les entrées du film qui était déjà au sommet du box office de la semaine.

    Partagez le plaisir qu'ont pris Dany Boon et Valérie Bonneton à se donner la réplique dans cette comédie, lancez la vidéo du bétisier :


    votre commentaire
  • Dany Boon est à l'affiche de la comédie Eyjafjallajökull aux côtés de Valérie Bonneton. L'occasion pour nous d'en apprendre plus sur le plus ch'ti de tous les acteurs français.

    Depuis le succès fulgurant de Bienvenue ches le Ch'tis en 2008, qui avait convaincu près de 20 480 000 spectateurs, Dany Boon est devenu un comédien incontournable du cinéma français. Si l'acteur a su créer propre style, il voue une admiration sans faille à Raymond Devos qu'il considère d'ailleurs comme son "père spirituel". Un mentor qui a rudement bien fait son travail !

    Si aujourd'hui, on ne présente plus Dany Boon, Kad Merad, lui, ne le connaissait pas avant de tourner avec lui dans Bienvenue chez les Ch'tis ! "On s'était peut-être croisé sur un plateau télé et encore..." avait avoué l'acteur. Il faut dire qu'à la base, Dany Boon n'avait pas choisi Kad Merad pour tenir le rôle principal de son film, mais José Garcia. Ce dernier a refusé car il sortait juste du tournage d'Astérix aux Jeux Olympiques. Un mal pour un bien pour Kad Merad !

    Redevenu populaire grâce aux Ch'tis, Dany Boon a enchaîné avec le tournage de Rien à déclarer aux côtés de Benoît Poelvoorde. La 4L qui a servi dans le long-métrage a été vendue pour 25 000 euros. Une somme qui a été utilisée à bon escient puisqu'elle a été reversée à la Fondation de France.

    Dany Boon est un homme de coeur et un ami loyal ! Ce n'est pas Arthur qui dira le contraire. Amis depuis plus de vingt ans, les deux hommes ont vécu dans le même immeuble à Paris, à un étage d'écart. Une situation dont Dany Boon s'est quelque peu amusé. Arthur a déclaré à cet effet : "Au début, notre télécommande était sur la même fréquence. Lui s'en était rendu compte, l'enfoiré. Au milieu de la nuit, il allumait la télé à fond. Après, j'avais compris. Quand il regardait un match de foot, je zappais sur Arte.» Quel comique ce Dany Boon !


    votre commentaire
  • jeudi 10 octobre 2013 - News - Box Office 

    Dany Boon (encore) numéro 1 ! L'acteur a en effet pris la tête du box-office avec "Eyjafjallajökull", devant "Blue Jasmine" et "Le Majordome", qui se permet toutefois de franchir le cap du million d'entrées.

    123
     
    Le titre imprononçable n'aura finalement pas rebuté les spectateurs ! Pour sa première semaine d'exploitation,Eyjafjallajökull s'installe en effet en tête du box-office, grâce aux 545 928 personnes venues assister aux disputes du couple Dany Boon - Valérie Bonneton. Pour l'acteur, ce score est dans la lignée de ceux réalisés, sur la même durée, par Joyeux Noël, De l'autre côté du lit ou Un plan parfait, qui ont tous terminé leurs courses respectives entre 1 et 2 million(s) d'entrées. De bon augure pour la suite donc...

    votre commentaire
  •  

    NEWS CINÉ-SÉRIES

    La comédie avec Dany Boon et Valérie Bonneton s'empare de la tête du box-office de la semaine avec près de 550.000 spectateurs, la meilleure performance depuis presque un mois.

    Un film qui dépasse les 500.000 entrées en premières semaines, il faut aller chercher la performance sept semaines plus tôt avec "Elysium". Un film français qui mène le classement, il faut remonter au mois d'avril ! Autant dire que le score en première semaine au box-office d'"Eyjafjallajökull", la nouvelle comédie avec Dany Boon , accompagné par Valérie Bonneton , a des allures d'exploit.

    Pour sa première semaine dans les salles le film réalisé par Alexandre Coffre rassemble, selon CBO-Box office, 545.928 spectateurs. Dans le contexte actuel, plombé par une fréquentation qui a du mal à décoller, on s'en contentera même si on pouvait attendre mieux d'un tel film.

    Dany Boon, que l'on retrouvera au mois de mars prochain dans sa nouvelle réalisation "Supercondriaque" ne parvient pas à faire mieux que la comédie romantique "Un plan parfait" dans lequel il partageait l'affiche, il y a presque un an, avec Diane Kruger, qui avait attiré 609.755 personnes dans les salles.

    "Eyjafjallajökull" devance les deux rares succès récents du box-office : "Blue Jasmine" et "Le Majordome".


    votre commentaire
  • Dany Boon et Valérie Bonneton qui avaient déjà officié en tandem à leurs débuts dans Les Zacros de la Télé, ont pris du plaisir sur le tournage. De la fameuse séquence de la cigarette en voiture à "La barbichette", les deux acteurs, qui incarnent un couple de divorcés qui s'entre-déchirent à l'écran, se sont payés une belle tranche de rires et de fous-rires sur le plateau.

    votre commentaire
  • Sa gouaille, son énergie et sa fantaisie nous emballent. L’actrice explose dans Eyjafjallajökull, la comédie de la rentrée, avec Dany Boon.

    Quand Valérie Bonneton prend la pose, comme ici pour notre magazine, on ne s’ennuie pas.

    Quand Valérie Bonneton prend la pose, comme ici pour notre magazine, le 29 août, on ne s’ennuie pas.

    Le temps de retrouver le truc mnémotechnique que Dany Boon lui a donné lors du tournage de ce film au nom de volcan imprononçable, elle prend son souffle et, d’un trait, lâche un « Eyjafjallajökull » sans accroc, et avec l’accent islandais, s’il vous plaît.« Il m’a dit de penser à deux copains. L’un qui aurait perdu sa voiture, une Fiat, et qui soudain la retrouverait : “Eh, y a la Fiat !” Et l’autre qui lui répondrait “Oh, cool !” »

    Là, on la voit guetter notre réaction, afficher cet air faussement contrit, consciente que la chose est aussi capillotractée qu’affligeante.

    On craque. Cette femme-là est irrésistible. L’antidote à tout ce qu’il peut y avoir de surfait, de cynique, d’arrogant et d’insupportable parfois dans le monde du cinéma.

    Une nana du Nord, une compatriote de notre Ch’ti national, née il y a quarante-trois ans à Somain, et qui a beau apprécier son appartement parisien avec jardin – « oui, j’ai de la chance » –, n’en finit pas d’avoir le cœur ailleurs. Intact. Pur.

    Elle rentre du festival d’Angoulême, où Eyjafjallajökull, le film d’Alexandre Coffre, a été présenté (en salle le 2 octobre).

    Elle a eu droit au public chaleureux, aux autographes, aux mots gentils.

    Adoptée désormais avec sa gouaille, son énergie, sa dinguerie, son humour si singulier, si cocasse.

    « Rien de comparable avec Dany Boon ! nuance-t-elle. C’est fou ce qu’il est aimé. Un saint ! » Soit.

    Mais la voilà reconnue. Enfin. Parce qu’il s’en est fallu de peu pour que, en 2006, avant le coup de fil d’une certaine Anne Giafferi, la créatrice de la future série télévisée Fais pas ci, fais pas ça sur France 2, elle jette l’éponge.

    « J’avais toujours eu de bons retours sur mon travail, on me disait que j’étais une bonne actrice, mais rien ne suivait. Là, ça faisait deux ans que le téléphone ne sonnait plus. »

    Au lieu de se morfondre, cette créative – « J’adore concevoir des choses de mes mains, sculpter, cuisiner, coudre » –, confectionne les habits de son aîné, Joseph (12 ans aujourd’hui).

    « Et j’envisageais de le faire de façon professionnelle ». Sérieux ? « Ben oui. Désolée, ajoute-t-elle, désarmante de simplicité, vous allez avoir une drôle d’idée de moi, mais je suis plutôt femme d’intérieur. »

    Le parisien


    votre commentaire
  •  

    Valérie Bonneton

    "Je vous adore"... "C'est tellement juste"..."Vous me ressemblez"... Cela fait quelque temps déjà que Valérie Bonneton, alias Fabienne Lepic dans Fais pas ci, fais pas ça, est abordée dans la rue par les téléspectateurs de la série de France 2. Un phénomène. Au seuil de la sixième saison, ils sont 5 millions à plébisciter sa bouille rigolote, son franc-parler, son naturel de mère-épouse-assistante de mairie débordée. Valérie Bonneton est devenue notre wife (ou mother) next door à nous, à mi-chemin d'Arletty pour la gouaille et de De Funès pour la vis comica. 

    Au festival d'Angoulême, fin août, les spectateurs étaient venus en masse à l'avant-première du film Eyjafjallajökull (vous savez, le volcan islandais). Ils n'ont pas été déçus. Dans ce joli duo d'ex-époux qui se pourrissent la vie en jouant au plus con sur la route qui les mène jusqu'au mariage de leur fille, la Nordiste emporte le morceau : bouledogue en jupons, elle balance, sulfate, éparpille façon puzzle avec un plaisir contagieux : "J'ai toujours eu cette énergie et ce souci maladif de dire la vérité. D'être vraie. On est comme ça dans le Nord. Et le plaisir de jouer, je l'ai depuis l'enfance. Quand je joue, j'ai la paix, j'ai confiance, je me sens libre, je peux y aller." Et elle y va.

    La vie est étrange. En 2007, elle avait arrêté depuis deux ans une carrière entamée au Conservatoire en 1989 : à ses débuts, elle avait interprété des sketchs avec le jeune Boon, qui lui avait proposé d'écrire pour elle un one-woman-show. Mais, en 2007, rien ne vient plus. "Je n'avais pas envie d'être malheureuse dans ce métier. Et puis, j'avais des problèmes à régler à la maison." Dans cette maison, il y avait François Cluzet, son compagnon d'alors, père de ses deux enfants. Bonneton, c'était la fille au charme fou, toquée, hors norme. Mais elle avait disparu des écrans."Dans les soirées, quand je sortais avec François, on m'ignorait." Elle y croit si peu qu'elle refuse d'abord Fais pas ci, fais pas ça. Puis accepte. Aujourd'hui, à 43 ans, le volcan Bonneton explose. Celle qui répète aimer la solitude s'étonne. "J'ai beaucoup vécu. Alors, on ne s'emballe pas."

    Le Point


    votre commentaire
  • PUBLIÉ LE Par Rodolphe LAURENT

     

    <figure style="margin: 0px; padding: 0px; border: 0px; font-family: Verdana, 'DejaVu Sans', 'Bitstream Vera Sans', Geneva, sans-serif; font-size: 12px; line-height: 18px; vertical-align: baseline; clear: both; color: rgb(42, 42, 42);">

    Dany Boon et Valérie Bonneton forment un couple d'ex liés par une haine réjouissante  qui traversent l'Europe comme ils peuvent… et ce n'est pas triste !
    </figure>

    Un con, un « plouc »

    On l'a compris, Eyjafjallajökull se présente comme un road movie à travers l'Europe. Une structure qui permet de développer des situations comiques variées. Le fait est que Dany Boon et Valérie Bonneton, qui interprètent nos divorcés, vivent une succession de mésaventures qui n'engendrent pas la mélancolie. Ainsi, le premier doit composer avec des supporters autrichiens particulièrement bourrins quand la seconde rencontre un ancien taulard psychopathe touché par la grâce divine (la meilleure séquence). Pas triste non plus leur passage chez des villageois albanais ! Comme dans La guerre des Rose, la haine réjouissante qui unit les personnages est le moteur de ce film aux dialogues plus soignés qu'habituellement. Vacheries, méchancetés et bassesses tombent comme à Gravelotte dans un climat de chamailleries permanentes (elle ne cesse de le rabaisser). Dans le rôle d'Alain, un con, un petit, un « plouc », vrai blaireau couard et gaffeur, Dany Boon excelle, on y croit sans difficulté (cette tronche…). Il se fait toutefois chiper la vedette par Valérie Bonneton, excellente comédienne révélée par Les petits mouchoirs, formidable ici, très drôle lorsqu'elle fait dans le cynisme ordinaire, la vulgarité, quelle punaise celle-là ! En clair, ce « Volcan », même s'il ne fait pas exploser de rire, se hisse sans mal au-dessus du tout-venant actuel de la comédie made in France.


    votre commentaire
  • Un couple d'artistes du Nord qui se connaît parfaitement et qui s'entend à merveille. Ils se retrouvent dans une succession de situations inédites où leur cynisme nous attire irréversiblement vers le rire .


    votre commentaire
  •  

    <header class="entry-header clear" style="margin-bottom: 1.5em;"> </header>

     

    A la recherche de la comédie française drôle, épisode 253: Eyjafjallajökull (le volcan)

    Il était une fois une fille qui avait acheté une carte UGC de cinq places. Cette carte lui permettait de visionner cinq films à un tarif avantageux durant une période de 60 jours. On se dit que soixante jours, c’est long, sauf que c’est pas si long que ça. Topo: il me reste deux places qui expirent la semaine prochaine, il faut que j’aille au cinéma. Y a quoi au ciné qui soit sympa et que je n’aie pas vu?

    Ben tiens, un film avec Dany Boon, ça doit être rigolo [notez l'emploi de "rigolo" et non de "marrant"]. Soyons fous. En plus il fait "je te tiens, tu me tiens par la barbichette" sur l’affiche. Ça doit être sympa.

    21032562_20130828105635332.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

    Tu te rappelles, lecteur, lorsqu’en 2010 un volcan a pété est entré en éruption et a propulsé un nuage de poussières (ou d’autre chose, je ne sais pas trop) qui a bloqué le trafic aérien européen pendant quelques jours et que tu t’es dit "bwahaha les cons qui doivent prendre l’avion"? Ben, c’est un peu leur histoire. [rho, je devrais rajouter un jingle de New York: Unité spéciale, *doumdoum* voici leurs histoires]

    Mais qu’est-ce que ça raconte? Valérie (vétérinaire connasse) et Alain (moniteur d’auto-école loser) sont divorcés.  Et se détestent cordialement. Ils ont néanmoins un point commun: une fille qui va se marier dans quelques jours en Grèce. Ils se retrouvent malheureusement coincés dans le même avion. Qui est coincé tout court, en fait. Ils vont devoir se débrouiller pour arriver en temps et en heure au mariage de la petiote, parce que bon, on ne marie sa fille qu’une fois. Enfin en principe, mais c’est une autre histoire.

    Ça ressemble à quoi?

    Alors, bien ou bien? Mmh, que faut-il dans une comédie? Des personnages drôles: la vétérinaire divorcée connasse (check), le mec un peu beauf (check), le gars sorti de prison converti au christianisme (Jésuuus revient!, check). Des situations cocasses: vas-y qu’on va voler une voiture de police (check), si tu étais blessé d’une manière bizarre en Slovénie (check)? Une fin sympa, mais pas trop: check (je vous raconte pas la fin sinon c’est pas du jeu).


    votre commentaire
  •  Disponible sur iTunes et en écoute ici > http://bit.ly/BO_Eyjafjallajokull !


    votre commentaire
  • À la une du Point.fr

    Dany Boon et Valérie Bonneton, pour son premier rôle principal dans une comédie à gros budget, forment un duo efficace dans "Eyjafjallajökull" d'Alexandre Coffre, en ex-couple obligé de cohabiter quelques jours tout en se vouant une haine sans bornes.

    Le film, présenté ce week-end au festival du film francophone d'Angoulême et qui sort en salles le 2 octobre, tire son nom imprononçable -- "Dites plutôt +Le Volcan+", conseille la production au spectateur -- du volcan islandais dont l'éruption de cendres en 2010 a créé un chaos aérien sans précédent. 

    Alain, patron d'une petite auto-école, et son ex-épouse Valérie, vétérinaire à succès, se retrouvent dans le même avion pour aller assister en Grèce au mariage de leur fille Cécile. Mais l'éruption les fait atterrir en Allemagne, et tout le reste du trajet, accompli contre la montre car ils veulent être à l'heure pour la cérémonie, est le sujet du film.

    Pendant 01h30, aussi retors l'un que l'autre, ils font assaut de mesquinerie mutuelle. Mais l'enchaînement de situations compliquées et hilarantes -- la Porsche garée sans frein sur l'autoroute, la course-poursuite avec la police slovène, le tir en l'air malencontreux en Albanie, pays où l'aigle est sacré -- finira bien sûr aussi par les rapprocher.

    "Le couple est pour moi une vraie source d'inspiration, et je rêvais depuis des années de faire un road-movie", souligne le réalisateur Alexandre Coffre, venu de la publicité et dont c'est le deuxième long métrage après "Une pure affaire" en 2010.

    Le couple Dany Boon-Valérie Bonneton, pourtant à des moments très différents de leurs carrières respectives, marche bien, avec une intensité comique et un abattage équivalents. On peut voir dans le film quelques baisses de rythme ou incohérences psychologiques, mais la complicité à l'écran de ces deux nordistes, anciens partenaires au théâtre, est assez réjouissante.


    votre commentaire
  • Interview de Dany Boon sur BFM 

    Mercredi 2 octobre, Dany Boon revient au cinéma dans la comédie "Eyjafjallajökull". A ses côtés, la comédienne Valérie Bonneton. Duo sur grand écran, ces deux-là se connaissent depuis longtemps. La complicité est au rendez-vous dans un film qui repose sur leurs épaules.

     


    votre commentaire
  • N'était-il pas plus simple de changer carrément de titre ? Eyjafjallajökull, la nouvelle comédie portée par Dany Boon et Valérie Bonneton sera prochainement sur les écrans. Le nom du volcan islandais qui la définit est au coeur de la promotion depuis les premiers teasers. Avant la première bande-annonce, par exemple, un montage montrait des gens, choisis au hasard dans la rue, essayant de prononcer le titre du film, retrouvez ce montage plus bas dans notre blog et éclatez de rire en le regardant.

    Invités au Grand Journal de Canal +, hier, Dany Boon et Valérie Bonneton ont montré un petit objet chargé de simplifier la vie des spectateurs qui voudraient aller voir Eyjafjallajökull au cinéma à partir du 2 octobre : un buzzer qui dit le titre du film à la place des clients ! 2000 petites boîtes seront distribuées dans les salles de l'Hexagone, afin que le public puisse demander une place pour la comédie sans se ridiculiser à la caisse.

    Sinon, le duo vous propose tout simplement de demander des tickets pour "Le Volcan"


    votre commentaire
  • L'acteur, réalisateur et producteur, Dany Boon, présidera le jury de la 17e édition du Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez, du 15 au 19 janvier 2014.

    Après Florence Foresti en 2013, Dany Boon sera le président du jury du Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez, pour sa 17e édition, du 15 au 19 janvier 2014.

    Les quelques mois à venir s'annoncent chargés pour le comédien, avec la sortie de son nouveau film en tant qu'acteur, Eyjafjallajolull, le 2 octobre. Une comédie à ne pas manquer ! 


    votre commentaire
  • TMC propose un document exceptionnel " Il était une fois... Dany Boon ". Un documentaire de 90 minutes qui retrace la vie et le destin hors du commun de ce gamin du Nord. Découvrez un documentaire exceptionnel sur la parcours de Dany Boon où il se dévoile.

    Voir le reportage en entier http://videos.tmc.tv/il-etait-une-fois/il-etait-une-fois-dany-boon-8277048-848.html


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique